Réseau de Prévention et de Prise en charge de l'Obésité Pédiatrique

Le surpoids de l'enfant, qu'est ce que c'est ?

Ce n’est pas qu’une histoire de poids

Le surpoids est une maladie chronique, définie par une accumulation de masse graisseuse qui peut nuire à la santé. Le surpoids est défini par un IMC supérieur à l'IOTF 25 et l’obésité par un IMC supérieur à l’IOTF 30 sur les courbes de référence.

Ses causes et ses conséquences sont multiples, d’ordre médical mais également psychosocial. Les limites perçues lors de toute activité physique, les frustrations liées aux restrictions alimentaires ou le vécu douloureux de cet « écart à la norme » peuvent entrainer des comportements comme le repli sur soi-même, la sédentarité ou les excès alimentaires pour compenser les difficultés. Cette pathologie peut ainsi s’aggraver.

Le but est d’aider l’enfant et sa famille à mobiliser leurs ressources en vue de créer une nouvelle dynamique pour rompre ce cercle vicieux et tendre vers un nouvel équilibre interne, gage d’un mieux-être. Les accompagner dans une démarche de changements implique une prise en charge globale qui s’inscrit dans la durée, en respectant leur rythme et en tenant compte de leurs ressources.

Luttons contre les idées reçues : Spot des Journées Européennes de l'Obésité - CNAO (Collectif National des Associations d'Obèses)

 

Les chiffres du surpoids et de l’obésité

En France

En 2017, 18.4 % des élèves de 3e étaient en surpoids dont 5.2 % en situation d’obésité (DREES, août 2019). Ces chiffres reflètent une augmentation pour cette tranche d'âge, en particulier chez les filles. 

En 2014-2015, 18.1% des enfants de CM2 étaient en surpoids dont 3.6% en situation d’obésité. Ces chiffres confirment une stabilisation pour cette tranche d'âge depuis 2002.

En 2013, 12 % des élèves de grande section de maternelle étaient en surcharge pondérale dont 3.5 % en situation d’obésité. (Drees, 2015) 

En Midi-Pyrénées

En 2016-2017, 8.9 % des enfants de grande section de maternelle étaient en surcharge pondérale (dont 2.3 % en situation d’obésité) et 16.3 % des élèves de 6e étaient en surpoids (dont 2.7 % en situation d’obésité) (Infiscol Midi-Pyrénées)